11 trucs pour se débarrasser d'une taupe (ou essayer ...)

Cliquez pour agrandir l'imageVous trouverez ci-dessous quelques moyens connus pour se débarrasser des taupes. Pour la quasi-totalité d'entre-eux, la taupe dérangée cesse temporairement son ouvrage, donnant ainsi l'illusion que le truc a réussi. Hélas, l'apparition de nouvelles taupinières vient souvent mettre fin à vos espoirs prématurés : la bête est toujours là !

Truc n° 1 : les plantes
L'Épurge (ou Grande Euphorbe), l'Hellébore Fétide et le Datura ont la réputation de faire fuir les taupes. Autant vous le dire tout de suite, elles n'ont aucun effet. Mon voisin possède un Datura trônant dans son poulailler ... au milieu des taupinières, et j'ai personnellement planté une Grande Euphorbe dans mon potager, ce qui n'a pas empêché l'arrivée d'une taupe dévastatrice ... Mais bon, ça ne fait pas de mal et ça ne coûte pas cher ...

Truc n° 2 : les substances répulsives.
L'urine, les poils de chien, la naphtaline, le carbure, la créosote, les moules avariées, le poisson pourri, ... placés ou déversés dans les galeries feraient fuir les taupes. Effectivement, la taupe apprécie peu ces matières ne serait-ce que pour les salissures qu'elles peuvent infliger à son joli manteau de fourrure noire toujours impeccable. La taupe ne va cependant pas abandonner 250 m de galeries sous prétexte que l'une d'entre elles est polluée : elle va boucher le couloir impraticable et continuer de vaquer à ses occupations...

Truc n° 3 : le bruit
Une bouteille en plastique enfilée sur une tige de bois, elle même plantée dans une galerie, ou un appareil produisant des ultra-sons ferait fuir les taupes. La taupe n'aime effectivement pas les bruits d'autant qu'elle a l'oreille fine, mais elle s'habitue à tout...

Truc n° 4 : les objets pointus ou tranchants
Des tessons de verre, des clous, du fil de fer barbelé, des lames de rasoir, des ronces, ... sont supposés blesser cette pauvre taupe hémophile qui irait mourir exsangue au fond de son trou. Le hic c'est que la taupe n'est pas hémophile, et qu'elle se méfie de tout objet inconnu. Elle contournera l'intrus en creusant une nouvelle galerie ...

Truc n° 5 : les fusées fumigènes
On trouve dans le commerce des "fusées à taupes". Il s'agit de bâtonnets remplis d'une substance inflammable dégageant une épaisse fumée censée asphyxier la taupe. J'en ai grillé plusieurs dizaines dans les taupinières de mon jardin : ces fusées n'ont fait de mal qu'à mon portefeuille ...

Truc n° 6 : les pièges à feu
On trouve également dans le commerce des systèmes de mise à feu d'un pétard ou d'une cartouche se déclenchant au passage de la taupe pour l'envoyer "ad patres". Ces engins sont extrêmement dangereux pour vos doigts et vos tympans en cas de mauvaise manipulation. A ne jamais laisser à portée des enfants et des animaux (comme dans votre jardin par exemple ...!!!)

Truc n° 7 : le poison
Toujours dans le commerce, vous pouvez vous procurer du poison à incorporer à des vers de terre. Cette technique est fastidieuse à mettre en oeuvre car il est nécessaire de capturer des vers de terre vivants (sans faire plus de dégâts qu'une taupe ...), de mélanger le poison aux vers et de placer ces appâts empoisonnés dans une galerie qu'il vous faudra trouver sans trop la chambouler, l'animal étant d'une nature méfiante. Attention, une taupe morte empoisonnée, consommée par un chien ou un chat empoisonnera également celui-ci.

Truc n° 8 : le gaz
Le phosphure d'hydrogène (PH3) fait partie de l'arsenal chimique élaboré par l'Homme pour détruire toute vie sous terre ... Son utilisation est réservée à des personnes agréées. La dangerosité de ce gaz oblige la déclaration des sites "gazés" en Préfecture, et à l'interdiction de ces sites durant 48 h. Technique efficace dans certaines conditions (sols non poreux) et très dangereuse pour tout ce qui vit !

Truc n° 9 : l'affût
Armé d'un croc à fumier, certains taupiers sont capables d'extraire la taupe de la terre d'un seul coup au moment où celle-ci pousse la terre hors de sa galerie pour créer une taupinière. Cette technique totalement écologique demande de la patience, un sacré coup d'oeil et une certaine habileté. Pour en avoir été témoin, cette technique est aussi spectaculaire qu'efficace. La taupe est souvent prise indemne : le taupier a le choix entre l'occire ou la relâcher en terrain neutre (forêt), où elle ne dérangera personne.

Truc n° 10 : le piégeage traditionnel
Totalement respectueuse de l'environnement et sans danger pour les autres animaux, ni les êtres humains, cette technique extrêmement efficace convient à toutes les superficies. L'utilisation de pièges mécaniques simples et peu onéreux de type "putanges" demande cependant un petit apprentissage pour être totalement efficace. Un piège "putanges" bien posé tue "proprement" la taupe. Un autre des avantages de cette technique est la visualisation des prises.

Truc n° 11 : l'inondation
Brancher un tuyau d'arrosage sur la galerie d'une taupe dans l'espoir de la noyer ne servira qu'à irriguer bien mal votre jardin : la terre poreuse des galeries absorbera tout le précieux liquide quelque soit la quantité ...
<b>Vivre sans</b>


Site mis à jour le samedi 2 février 2013Contactez l'auteur à contact@taupier.net